Mutuelle : laquelle prendre ?

Au cours des années, vous constatez que la Sécurité Sociale rembourse de moins en moins de prestations médicales. Ces actes non remboursées se retrouvent donc à votre charge. Une mutuelle santé a pour objectif de les couvrir en partie ou intégralement, suivant les contrats de mutuelles.

Une mutuelle n’est pas obligatoire sauf dans certaines conditions professionnelles où l’entreprise souscrit à une mutuelle pour ses salariés, tout en prenant une partie à sa charge.

La question se pose alors : devez-vous souscrire à une mutuelle ou une complémentaire santé ?

Différence entre mutuelle et complémentaire santé

Quand vous recherchez une mutuelle, 2 termes se répètent souvent : mutuelle santé et complémentaire santé.

Une mutuelle santé provient d’une société à but non-lucratif dont les fonds sont basés sur les cotisations de chaque membre.

Une complémentaire santé (appelée aussi assurance santé) est un service fournit par une compagnie d’assurance à but lucratif.

La mutuelle et la complémentaire santé ont le même objectif, prendre en charge les actes que la Sécurité Sociale ne rembourse pas ou plus.

Listez vos besoins

Il existe un large choix de mutuelles sur le marché, proposant différents forfaits de remboursements pour des soins médicaux.

Suivant le contrat de mutuelle proposé, vous avez la possibilité d’inclure avec vous certain membre de votre famille.

Pour trouver le contrat de mutuelle qui vous correspond, vous devez commencer par lister vos besoins de prises en charges :

  • remboursement lunettes / frais d’optiques
  • remboursement soins dentaires
  • remboursement hospitalisation
  • remboursement consultations
  • remboursement dépenses pharmacie
  • remboursement appareils auditif
  • ...

Il est essentiel que vous sachiez quels sont les membres de votre famille à couvrir et leurs besoins respectifs. Pour cela il sera judicieux que vous établissiez un bilan familial, cela vous permettra d’identifier le contrat de mutuelle qu’il vous faut.
Exemple : dans le cas de problèmes dentaires, une mutuelle dentaire avec une bonne prise en charge pour ce type de soins, sera recommandée.

Questionnaire santé

Certaines mutuelles santés sont susceptibles de vous demander de remplir un questionnaire santé pour souscrire chez elles.

Sachez tout d’abord que ce questionnaire santé n’est pas obligatoire pour adhérer à toutes les mutuelles ou les assurances santé. C’est un moyen pour la mutuelle ou la compagnie d’assurance qui est derrière, d’établir votre profil médical et celui de vos proches dans le but de surtaxer le tarif que vous aurez à payer voir de refuser votre adhésion.

Vous l’aurez donc compris, cette technique leur permet de se couvrir financièrement du risque médical lié à la ou les pathologies que vous présentez.

Privilégiez alors les mutuelles ou assurances santé sans questionnaire de santé.

Conditions de prise en charge

Chaque mutuelle vous propose des conditions de prises en charges différentes.

Comparez les soins non remboursés par la Sécurité Sociale et ceux couverts par la mutuelle de votre choix ainsi que les limites de prises en charges liées :

  • plafond du nombre de consultations médicales
  • maximum de jours d’hospitalisation
  • participation d’1 euro au forfait hospitalier
  • forfait de médicaments
  • types de pathologies prises en charges
  • ...

Pour ne pas avoir de mauvaises surprises sur vos remboursements, il est important que vous trouviez une mutuelle santé présentant correctement et de manière explicite, tous ces types de critères.

Tiers payant et ticket modérateur

Le tiers payant vous évite d’avancer les frais médicaux (médicaments, hospitalisation, etc…) qui doivent être pris en charge par la Sécurité Sociale ou la complémentaire santé par la suite. Suivant la mutuelle à laquelle vous avez adhéré, vous risquez de faire l’avance de ces frais pour certaines dépenses médicales non couvertes d’avances.

Le ticket modérateur correspond au montant restant que vous devez payer sur une prestation médicale, après remboursement de la Sécurité Sociale. En fonction du type de mutuelle santé que vous avez, cette somme restante sera prise en charge.
Exemple : pour une consultation à 23 euros, avec un remboursement de 70% de la Sécurité Sociale moins une participation d’1 euro à vos frais, il vous restera à régler 7,90 € si vous n’avez pas de complémentaire santé couvrant cela.

Forfait hospitalier

Dans le cas d’une hospitalisation, vous devez prendre à votre charge 18 euros par journée de 24 heures passées dès la première nuit.
Ce forfait hospitalier s’applique aussi bien en hôpital public qu’en privé. Il peut être de 13 euros pour une hospitalisation psychiatrique ou être exonéré pour les femmes enceintes du 5ème mois aux 12 dernier jours, les nourrissons de moins de 30 jours et les titulaires de la CMU.

Il vous est donc important de prendre en compte cela dans le choix d’une mutuelle afin de trouver celle qui propose de couvrir le forfait hospitalier.

Délais de carence et de remboursement

Certaines complémentaires ou mutuelles santés peuvent imposer un délai de carence pour le remboursement d’actes médicaux. Ce délai de remboursement peut correspondre aux premiers mois de cotisation pendant lesquels votre mutuelle ne vous prend pas en charge.

Vous pouvez essayer de négocier ce délai de carence, l’idéal étant de choisir une mutuelle qui ne le pratique pas.

Mutuelle moins chère

Comme beaucoup de personnes, vous allez être attiré par la mutuelle moins chère appelée mutuelle lowcost.

Une mutuelle couteuse ne sera pas un gage de couverture intégrale pour autant et une mutuelle pas chère pourra être suffisante si les conditions de son contrat vous sont satisfaisantes.
L’important est de trouver le bon rapport / qualité / prix qui vous correspond le mieux.

Afin de ne pas vous perdre dans le large choix d’offres de complémentaire santé et autre mutuelle en tout genre, la meilleure façon d’effectuer votre sélection est de faire un comparatif de mutuelle santé à l’aide d’un comparateur de mutuelle.

Comparateur de mutuelle

Un bon choix passe toujours par une phase d’analyse et de comparaison. Dans votre cas, comparez les offres de mutuelle avec un comparateur de mutuelle en ligne.

Pour effectuer ce comparatif de mutuelle, libre à vous d’utiliser un ou plusieurs comparateurs de votre choix. Ce n’est pas ce qui manque sur Internet. Prenez celui ou ceux qui vous paraîtrons les plus précis et détaillés tout en étant facile à comprendre.

Courtier en mutuelles

Si vous souhaitez déléguer la recherche et comparaison d’offres de complémentaires santés, vous pouvez faire appel à un courtier en mutuelle.

L’essentiel est de bien lui communiquer vos besoins de couverture médicale et de vous assurer que son travail de recherche va dans le même sens que vos attentes, quand il vous présentera des devis de mutuelle.

Devis mutuelle

Une fois plusieurs devis de mutuelle en votre possession, prenez le temps de bien tous les étudier et les comparer avant d’en accepter un.

Votre attention doit se porter particulièrement sur la triple garantie Dentaire-Optique-Hospitalisation qui entraine souvent une différence notable de prix d’une mutuelle à l’autre.

N’hésitez-pas à contacter directement les mutuelles et les complémentaires santés pour demander des précisions, voir négocier leurs tarifs.

Quand vous êtes certain de votre choix, il ne vous reste plus qu’à accepter le contrat de mutuelle qui en résulte.

Contrat mutuelle

Au moment de la signature d’un contrat de mutuelle (ou tout autre contrat d’ailleurs), n’oubliez pas de faire ce que beaucoup ne font pas : lisez-bien toutes les conditions générales du contrat avant de le signer !
Elles cachent parfois quelques clauses qui vous feront défaut plus tard après la signature du contrat de complémentaire santé. Notamment les conditions de résiliation d’un contrat de mutuelle santé.

Vérifiez également que le contrat comporte bien tout ce dont vous souhaitez, il doit normalement refléter le devis sur lequel il est basé.

Une confiance mutuelle

Prendre une mutuelle qui n’est pas obligatoire dans la plus part des cas, mérite réflexion.
Une fois que votre choix est fait et le contrat signé, cela ne s’arrête pas là.
La mutuelle ou complémentaire santé à laquelle vous avez adhéré, pourra par la suite augmenter ses tarifs, revoir le montant de ses remboursements, etc…
Si cela arrive, n’hésitez-pas à contacter votre complémentaire santé pour négocier ou bien étudier de nouveau les offres des autres mutuelles pour en changer.

Vous aimez l'article Prendre une mutuelle, faites-le savoir :

Partagez cet article sur Facebook